Comment se référencer en 1ère page de Google ?

1.Trouvez le juste mot clé à cibler

L’erreur à ne pas commettre est de cibler trop haut. Mieux vaut un peu de trafic ultra ciblé depuis la première page de Google qu’une 40ème position sur une expression inaccessible en SEO sur Google ! Le meilleur outils pour déterminer si le mot clé que vous (et votre référenceur) voulez référencer est optimal est proposé par Google : le keyword Planner.

En effet, ce logiciel est 100% gratuit ! Il vous faut un compte Google Adwords (le même que celui que vous utilisez pour votre référencement payant), mais celui-ci n’a pas besoin d’avoir une carte de crédit associé. Suivez ces indications :

 

Ne ciblez pas un mot clé trop large : dans mon cas “SEO” est trop générique. Par ailleurs un mot clé précis donnera lieu à un sujet précis.

2. Trouvez une bonne idée de sujet

Pour pouvoir écrire un article pertinent, il vous faut une idée de sujet. Mettez-vous dans la peau d’un internaute qui taperait cette recherche. Personne ne visite les pages de recherche de Google s’il n’a pas un besoin réel à satisfaire. Votre entreprise propose des solutions à un besoin. Votre texte doit répondre à la préoccupation.

La technique pour trouver le bon sujet est : recherchez : Comment + “Mot-clé” dans Google. Vous verrez dans les suggestions ou les recherches liées ce qui vous intéresse. Des forums peuvent vous aider : les sujets ont souvent un certain nombre de réponses qui montrent l’intérêt du sujet.

Si ça ne fonctionne toujours pas, rédigez un guide ou une liste des 15 meilleurs façons de résoudre le problème. Les listes sont populaires et vous aideront à atteindre sur Google la première page. Faites un contenu qui reste pertinent dans le temps. Vu le travail que cela représente, mieux vaut pouvoir l’utiliser pendant plusieurs mois…

3. Trouvez 20 sources qui traitent du sujet

Utilisez votre moteur de recherche préféré et trouvez 20 sources que vous jugez pertinentes pour votre sujet. Allez plus loin que la première page de Google. Au passage regardez les meilleures réponses sur votre sujet. Il vous faudra être mieux qu’elles !

4. Listez les idées

Prenez chaque source identifiée préalablement et listez les idées possibles, même celle qui vous paraissent un peu moins utiles. Le tri sera fait plus loin.

Le MindMapping est un outil idéal pour structurer des concepts et organiser des idées.

5. Nettoyez les idées

Une fois votre liste arrêtée, nettoyez-la : enlevez les doublons, effacez ce qui n’est finalement pas intéressant. Mieux vaut avoir peu d’idées bien exploitable qu’une liste interminable de lieux communs. Même si vous l’avez déjà plus ou moins fait, hiérarchisez les contenus. Groupez les idées.

6. Trouvez plus de mots clés

Pour obtenir la première page de Google sur votre mot clé, vous allez devoir travailler le LSI (Latent Semantic Index). En clair, le champ sémantique de votre mot clé : toutes les expressions clés proches ou lointaines qui sont précisément dans la thématique que vous visez.

  • En 2009, pour se classer en première page de Google sur un mot clé, vous devez le répéter tant que possible, partout.
  • En 2015, vous devez travailler la sémantique pour arriver en première page de Google.

Nous vous conseillons 1 expression clé pour 100 mots de contenu final.

7. Triez les mots clés

Etape optionnelle quand vous en avez l’habitude, mais pour vos premiers articles, c’est plus simple : attribuez une priorité à vos mots clés de 1 pour vos mots clés à positionner en page un de Google à 4 pour ceux moins essentiels.
Toutes les balises utilisées en SEO (titre, description, h1, h2 à h6, alt, gras, ancre de lien, url, nom d’image…) n’ont pas le même poids dans l’algorithme de Google, il faut donc prioriser les mots clés pour les placer de manière optimale pour une indexation dans Google efficace.

8. Ecrivez la structure

La structure c’est simplement le titre de la page, le titre principal (h1), les titres de paragraphes (h2) et les sous titres (h3). Utilisez votre traitement de texte préféré. Quel que soit l’étape de ce plan, vous devez toujours écrire en bon français. C’est autant de fautes qu vous n’aurez pas à corriger par la suite.

9. Détaillez chaque point

C’est le gros du travail. Rédigez entre 1500 et 3000 mots. Et pensez à votre lecteur, il doit vous trouver intéressant, soyez factuel et direct. Evitez les périphrases.

10. Enrichissez avec des exemples

Un bon exemple, réel, vécu, chiffré va vraiment faire la différence au niveau de l’intérêt. Vous pouvez même vous limiter à ne décrire que cet exemple. Les internautes veulent lire du concret, du réel. On fait tous des erreurs (et on essaie tous de les cacher). Montrer les siennes et en retirer de l’expérience est tout à fait utile.

Si votre contenu est intéressant, il attirera les backlinks (et les partages sociaux). Ceux-ci restent la clé de l’accès à la 1er page de Google.

11. Apportez de la valeur ajoutée

La valeur ajoutée est ce qui rend votre texte exceptionnel. Il faut absolument trouver un angle qui motive votre lecteur.

La forme compte, mais le fond fait la différence entre la deuxième et la première page de Google.

12. Ecrivez l’introduction

L’introduction c’est ce qui fera la différence entre une visite de 20 secondes et une visite de 5 minutes sur la page. Comme Google mesure le taux de rebond, mieux vaut assurer aussi sur ce point ! Voici 3 conseils pour votre introduction :

  • Soyez d’accord avec le lecteur sur le problème que vous allez résoudre : parlez-lui de la frustration engendrée, des coûts induits…
  • Promettez le résultat que le lecteur souhaite avoir.
  • Expliquez en quelques mots comment il va obtenir ce résultat grâce à l’article : donnez-lui un échantillon.

13. Ecrivez la conclusion

La conclusion ne vise pas forcément à résumer votre article, mais à inciter le lecteur à l’action :

  • Il pourra commenter si vous lui posez une question.
  • Il pourra découvrir des articles similaires.
  • Il pourra prendre contact avec vous.
  • Il pourra partager la page sur les réseaux sociaux.

Quelle que soit son choix, vous devez lui faciliter la vie avec des boutons de partage par exemple.

14. Liez vers les sources

Le plus facile : si vous avez bien listé vos sources comme je l’ai indiqué, vous n’avez plus qu’à les mettre les unes à la suite des autres avec un lien sortant.

15. Intégrez les mots clés

Intégrez TOUS vos mots clés. Comme vous le pouvez, en les répartissant un peu partout. C’est effectivement un peu artificiel, mais terriblement efficace pour atteindre une première position sur les pages de résultats de recherche de Google.

16. Créez et intégrer des visuels

Voici quelques astuces :

  • Passer par des graphistes, c’est souvent cher si c’est bien fait.
  • Utiliser canva.com. C’est bien fait et quasiment gratuit. Prenez le temps de faire les tutoriels ils sont vraiment bien faits !

Vous pouvez mettre les visuels un peu partout, l’idée est d’éviter le gros bloc de texte indigeste.

17. Réécrivez 20 fois le titre

L’objectif est de produire le meilleur titre possible. (80% des visiteurs liront le titre, 20% le reste).

18. Optimisez url et meta description puis publiez

Pour le référencement naturel d’un site internet disposant d’un CMS digne de ce nom, vous pouvez contrôler l’url où sera posté votre contenu.

VOUS SOUHAITEZ ALLEZ PLUS LOIN OU VISEZ PLUS HAUT PLUS VITE ?

Nous pouvons vous accompagner pour mettre en place une stratégie de référencement rentable pour votre site internet.

REFERENCEMENT GOOGLE, Votre partenaire de référencement web !

Un projet digital, un référencement gratuit ou un désir de battre la concurrence ? Contactez-nous !

© 2010 - 2020 Copyright by Référencement google gratuit | C.G.V. Mentions légales |All rights reserved - Tous droits réservés.

HAUT UA-66142419-3