REFERENCEMENT GOOGLE MOBILE

I. Référencement de site mobile: comment faire?

Un référencement Google mobile pour répondre efficacement aux nouvelles habitudes des consommateurs.

Aujourd’hui dans le monde, plus d’un dixième des échanges mondiaux sont basés sur Internet, et ce pourcentage augmente encore chaque année. En France, à l’été 2016, environ 60% des français étaient décrits comme mobinautes (contraction de mobile et internautes), sont concernés les utilisateurs de téléphones mobiles et tablettes. La moitié d’entre eux a moins de 35 ans, et un tiers est issu de la catégorie socio-professionnelle dite supérieure, 12% sont des étudiants.

II. Quels sont les intérêts d’un référencement google mobile?

Aujourd’hui, nous avons accès à internet non seulement grâce aux ordinateurs (portables ou fixes), aux tablettes, ou encore aux téléphones (smartphone et autres). Les smartphones ont la possibilité d’afficher correctement les sites web. Certains téléphones portables n’affichent, quant à eux, que le contenu et les données HTML, sans mise en forme.

Lors d’un référencement google mobile, on cherche à rendre à notre site web un design dit responsive, c’est à dire qu’on cherche à adapter et faciliter la lecture de notre site web quelque soit l'appareil utilisé par le lecteur (ordinateur, tablette…). Avec un tel design très perfectionné, l’utilisateur n’aura pas à zoomer la page, à “scroller”, à recadrer… Comme tous types de référencements, on veut jouer sur les expressions et mots-clés afin d’améliorer son positionnement, ou ranking, sur Google.

Le fait d’avoir un design responsive, et donc adapté également aux surfaces mobiles, permettra au site web d’être caractérisé comme mobile friendly. L’expérience du navigateur sur votre site depuis son mobile sera efficace, agréable, simple. Ainsi, les sites mobile friendly sont favorisés par Google lors des recherches; quant aux sites non mobile friendly, ils seront logiquement désavantagés. De plus, Google évolue au cours du temps et accompagne les nouvelles technologies dans l’idée de toujours proposer à l’utilisateur des résultats adéquats et qui correspondent au mieux à ses recherches. Le robot se basera donc sur différents critères tels que la langue parlée, la géolocalisation, l’historique, le type d’appareil utilisé…

Enfin, ne confondez pas smartphones et tablettes. Certes, ces deux supports sont mobiles mais à comparer, l’écran d’une tablette se rapproche plus de celui d’un ordinateur (de par la taille notamment).

III. Comment répondre aux exigences de Google?

Il y a plusieurs critères pour répondre aux exigences de Google. Tout d’abord sachez qu’il existe trois catégories de sites web.

  • Le site responsive: dans ce cas, le contenu, le codage HTML ainsi que l’URL sont identiques pour tous les supports. Les affichages vont s’adapter selon l’appareil et la largeur de l’écran.
  • Le site adaptive: l’URL est la même pour tous supports, en revanche on peut changer le contenu et le HTML. On joue sur le dynamisme du site pour tous les appareils.
  • Le site mobile dédié: les trois éléments vont être différenciés pour les supports. On ne mettra pas nécessairement l’intégralité du contenu pour le mobile. Le HTML sera adapté aux smartphones.

Sachez que, de manière générale, l’algorithme de requêtes du robot sera identique que vous soyez sur ordinateur ou sur surface mobile mais le point de vue de ce robot sera différent, on parle de spider. Il ne voit que le codage HTML, sans la mise en forme et la CSS. C’est pourquoi les robots, malgré leur action similaire, peuvent être distincts selon les appareils, et ce toujours dans le même but de répondre à l’utilisateur.

Lors de la conception de votre site, pensez à utiliser JavaScript et à adapter vos médias (vidéos, images…). Certains formats ne sont pas disponibles sur mobile et cela pourrait affaiblir votre référencement google mobile. On parle aussi désormais de recherches vocales et de recherches géolocalisées avec les appareils mobiles. Ces changements sont bien entendu à prendre en compte lors du référencement tout comme la création d’application mobile. Vous pouvez utilisez XHTML mobile ou Compact HTML, ainsi que Sitemap Mobile. Ces outils vous aideront davantage à répondre aux exigences de Google quant au référencement naturel mobile.

En bref, voici quelques précieux conseils pour vous assurer un bon référencement google mobile et devenir mobile friendly :

  • Possédez auparavant un site web au design responsive et bien référencé,
  • Utilisez les outils proposés par Google pour vous perfectionner,
  • Créez votre site grâce au CMS (content management system) avec notamment Wordpress,
  • Ayez une bonne ergonomie, qui permet une navigation mobile rapide et simple,
  • Vous pouvez posséder un site mobile adaptive et jouer sur l’aspect dynamique du site.

Sachez que pour le référencement google mobile, Google prendre en compte l’efficacité de vos mots-clés bien évidemment, la durée d’affichage de votre site, la qualité et visibilité de votre contenu multimédia depuis mobile (pas de Flash pour les vidéos), la lisibilité du contenu (pas de zoom, pas besoin de scroller...), l’ergonomie, on doit pouvoir facilement naviguer malgré le manque de précision du doigt sur l’écran...*

Au final, il faut partir du principe que le référencement google mobile est directement intégré au référencement naturel car il n’existe pas encore de moteur de recherches spécialement dédié aux requêtes mobiles.

Référencement Google d’un site mobile

Un site mobile ne peut être optimisé de la même façon qu’un site web visualisé depuis ordinateur. Voici quelques conseils.

Vous le savez, de plus en plus d’internautes naviguent via une surface mobile plutôt que sur un ordinateur. On l’utilise non seulement pour naviguer sur les réseaux sociaux, mais aussi en tant que GPS, pour faire du shopping en ligne… Et le smartphone est exploitable à tout moment de la journée, partout où on se trouve : dans les transport, en cuisinant, en faisant du sport, dans une salle d’attente… Il est donc devenu indispensable d’avoir un site web optimisé spécialement pour les surfaces mobiles, puisqu’on commence même à parler du marketing mobile!

De par les différences de dimensions, on ne peut optimiser un site mobile comme on optimise un site visualisé depuis ordinateur. Sachez par ailleurs que même si une tablette est une surface mobile, elle est considérée dans le milieu du référencement comme un ordinateur car son écran s’y rapproche plus facilement en terme de surface, contrairement à un smartphone.

Quelques données chiffrées…

En France, l’achat d’ordinateur a stagné par rapport aux dépenses en smartphones. Environ 3 français sur 5 et 9 jeunes sur 10 (18-24 ans) possèdent un smartphone. Ces chiffres dépendent principalement de l’âge et de la catégorie socioprofessionnelle, ils sont encore aujourd’hui en forte augmentation. 99% de ceux qui possèdent tablette ou smartphone se connectent très régulièrement à internet : au moins une fois tous les deux jours pour les jeunes, et minimum une fois tous les 3 jours pour les autres. Les applications les plus utilisées sont les applis GPS, les mails, et les réseaux sociaux.

Dans le monde, 1 requête sur 4 provient d’un smartphone, 3 sur 5 de ces recherches finissent par un achat, et parmi ces achats 50% sont fait directement sur le smartphone. Les consommateurs ont tendance à acheter directement sur le site mobile, des ventes ne se font pas si la société ne propose pas ce genre de plateforme. Sachez que même pas 5% des entreprises mondiales présentes sur le net possèdent un site mobile. Plus d’un internaute sur deux ne recommande pas un site non mobile friendly. Au niveau mondial, les internautes mobiles utilisent le plus fréquemment les moteurs de recherches et les réseaux sociaux. Enfin, plus de 9 requêtes sur 10 via smartphone se termine soit en achat soit en visite “unique” sur un site.

Référencement google adwords
POP-UP

Les différences référencement mobile et référencement sur ordinateur

Un référencement que l’on peut appeler “basique” et un référencement mobile n’ont pas les mêmes objectifs. Un référencement mobile va être davantage basé sur l’accessibilité d’un site, sur son ergonomie, l’adaptation du design et des éléments multimédias à une surface restreinte. Il vous faudra également diminuer le contenu de vos pages et adapter l’affichage pour ne pas que l’utilisateur ait à zoomer, dézoomer, recadrer… D’ailleurs vos pages doivent s’afficher rapidement, si on utilise un smartphone, il y a de fortes chances que ce soit pour gagner du temps.

Vous pouvez aussi créer une application qui sera utilisée sur smartphone. Google s’est maintenant adapté et propose un “moteur de recherche” spécial application. Celles-ci ne sont désormais plus réservées aux grandes entreprises.

Les recherches via mobile ou ordinateur ne sont pas identiques. Sur ordinateur on utilise des mots-clés, bien que la recherche vocale se démocratise. Sur mobile, on utilise davantage le vocal, ou Google Gesture Search, ou Google Goggles, l’application de reconnaissance photos. Là encore, ces applis font gagner du temps, et ne permettent pas un référencement basique.

Si les internautes utilisent tout de même la recherche sur Google, les mots-clés seront certainement différents que sur ordinateur, ils seront en plus recherchés à différents moments de la journée et différentes géolocalisations : si un utilisateur fait une recherche dans le train, le moteur de recherche ne pourra se baser sur ses habitudes de consommateurs en terme de localisation. Pour le timing, on utilise plus fréquemment le smartphone le matin et le soir, et l’ordinateur au travail, en pleine journée. Attention, il s’agit ici d’une moyenne, ce n’est pas vrai pour tout le monde.

Votre priorité en terme de marketing mobile est donc d’analyser les mots-clés recherchés le plus via smartphone.

Sur un smartphone, les résultats ayant le plus de chance d’avoir des visiteurs sont les trois premiers. En effet, à cause de la taille de l’écran, l’internaute aura plus tendance à faire une autre recherche que descendre et regarder les prochains résultats si les premiers ne lui plaisent pas. Ils ne veulent pas défiler. En plus avec la position facilement reconnaissable d’un smartphone, il est fréquent de voir apparaître en première place des annonces payées et donc non optimisées.

Quelques légendes du référencement mobile

Vous le savez, le référencement mobile est globalement récent et depuis son existence, beaucoup de rumeurs circulent. Ensemble, nous allons essayer de différencier le vrai du faux.

Certains disent qu’une sitemap de votre site mobile est indispensable auquel cas votre site n’est pas efficace. Une sitemap est un plan de votre site, qui indique au robot et aux visiteurs toutes les pages qu’ils y trouveront. Cette carte en effet est importante, mais elle n’est pas indispensable. Nous vous conseillons tout de même de l’inclure puisqu’elle sera toujours intéressante pour le visiteur.

Le fait d’optimiser votre site mobile par un SEO “classique” ne sera pas efficace pour être visible sur un moteur de recherche mobile. Steve Jobs a lancé une rumeur disant que les internautes n’utilisent jamais les moteurs de recherches sur mobile. C’est bien sûr faux puisque 25% des recherches sont issues de smartphones, et principalement les requêtes sur les services : restaurants, coiffeurs, postes…

En bref :

  • Un site bien optimisé sur ordinateur ne le sera pas sur mobile.
  • Vous n’êtes pas obligés de créer une application, même si c’est un avantage pour vous.
  • Le référencement mobile n’est pas équivalent au référencement local.

Les astuces à utiliser

  • Développez des sites utilisables sur toutes surfaces. Il arrive que les robots classent des sites selon des critères communs : temps de chargement de la page, contenu adapté, performance du site, e-reputation… Puis adaptez à chaque support, puisque le robot analysera aussi le ranking de la page pour tous les appareils.
  • Utilisez aussi des techniques basiques de référencement, en plus de techniques spéciales “mobile”! On prend en compte les mots-clés dans les titres, les URLs, les informations méta.. Donnez des titres qui auront un impact à l’oeil du consommateur.  Vos infos métas doivent être descriptives du contenu, au risque de n’attirer personne ou d’attirer des internautes qui cherchaient autre chose que ce qui est présent sur votre page. Les backlinks ont la même importance que sur un ordinateur, tout comme les liens internes à votre site. Ce maillage interne et externe pourra accroître la confiance que les internautes vont vous apporter. Votre code doit être correctement écrit, évitez les erreurs. Plus un code est correct, plus le robot mettra en avant la page, elle la considérera comme une page authentiquesérieuse et professionnelle. Corrigez tous les liens brisés.
  • Créez un contenu mobile friendly. On dit cela d’un site quand il s’adapte facilement à un mobile. Après avoir adapté le design et l’architecture, le contenu est une étape essentielle. Une des solutions est d’utiliser le domaine m.domain qui va refaçonner vos pages pour un mobile, notamment en répondant au responsive design.
  • Mettez-vous à jour dans les nouveautés de référencement mobile. Il existe désormais une fonctionnalité qui vous permet d’adapter votre CSS selon l’appareil. Vous pouvez utiliser WPTouch depuis WordPress qui fera le transfert selon le support à votre place. Faites des liens au plus court pour faciliter l’utilisation sur mobile. Raccourcissez également le chemin à suivre pour atteindre une page. Pour référencement sur ordinateur on autorise au maximum 3 liens. Il doit y en avoir encore moins sur mobile puisque ce n’est pas pratique, vous pouvez donc vous limiter à 2 liens. Enfin, testez votre site; utilisez MobiReady pour mesurer le temps de chargement et W3C mobileOK Validator, qui a le même objectif que le W3C de base, mais pour site mobile.

Et dans le futur…

Il est prévu que les requêtes via mobiles augmentent encore dans les années à venir, le pouvoir du référencement mobile va donc augmenter encore et de nombreux changements et modifications sont à venir. On peut s’attendre à ce que les résultats soient adaptés aux habitudes du consommateur sur smartphone, aux applications qu’il possède déjà, ou à ses publications sur les réseaux… Les résultats pourront être entièrement personnalisés, ce qui n’est pas forcément un avantage pour les référenceurs.

Les résultats seront sûrement entièrement basés sur la localisation de l’explorateur, toujours dans l’idée de proposer les meilleurs sites en fonction des recherches. De plus en plus d’internautes via mobile délaissent les requêtes sur moteurs de recherches au profit d’application mobile. C’est le cas par exemple de Shazam pour la musique.

On peut aussi imaginer des moteurs de recherches spécialement conçus pour les sites mobiles mais hors application, avec des outils qui transformeront automatiquement un site d’ordinateur en un site mobile.

Conclusion

Le référencement mobile est donc en constante évolution, c’est pourquoi il vous faut y être davantage attentif que le référencement basique. De plus, les requêtes via smartphone augmentent sans cesse. Si vous n’avez pas encore de site mobile, il vous est indispensable d’en créer un ou d’adapter le vôtre au risque de perdre de nombreux clients futurs. Pour analyser votre référencement, vous pouvez avoir recours aux outils proposés par les moteurs de recherches. N’hésitez pas à nous contacter si besoin, nous vous aiderons avec plaisir à référencer votre site mobile.

VOUS SOUHAITEZ ALLEZ PLUS LOIN OU VISEZ PLUS HAUT PLUS VITE ?

Nous pouvons vous accompagner pour mettre en place une stratégie de référencement rentable pour votre site internet.

REFERENCEMENT GOOGLE, Votre partenaire de référencement web !

Un projet digital, un référencement gratuit ou un désir de battre la concurrence ? Contactez-nous !

© 2010 - 2020 Copyright by Référencement google gratuit | C.G.V. Mentions légales |All rights reserved - Tous droits réservés.

HAUT UA-66142419-3